Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

L'île des absents de Caroline Eriksson

0
Caroline Eriksson

Presses de la Cité
Traduit du suédois par Laurence Mennerich
Juin 2018
236 pages
19 euros

Thriller psychologique

Quatrième de couverture : Rester à la surface des souvenirs, ou tomber dans l'abîme. On l'appelle le Cauchemar. C'est un lac à l'eau noire et stagnante, quelque part en Suède, dont la légende raconte qu'il est maudit. Au milieu du Cauchemar, il y a un îlot. Sur cet îlot, Alex et la petite Smilla vont faire une promenade, tandis que Greta les attend dans la barque amarrée au rivage, puis s'endort. A son réveil, la nuit tombe et seuls retentissent au loin les cris lugubres des oiseaux aquatiques.
L'homme et la fillette ont disparu. De retour dans le cottage que la petite famille occupe au village, Greta fouille chaque pièce et tente en vain de joindre Alex. En proie à la panique, elle décide de se rendre au commissariat. Seulement, sur place, un policier lui annonce qu'elle n'est pas mariée et n'a jamais eu d'enfants. Qui sont Alex et Smilla ?

Suède. Greta est en vacances avec son mari Alex et la petite Smilla. Ils accostent sur un îlot au Lac Le Cauchemar. Sentant qu'Alex et Smilla désirent jouer seuls, Greta décide de les attendre sur la barque et s'endort. A son réveil, la nuit tombe et ils ne sont toujours pas revenus. Elle part à leur recherche. Elle a beau faire le tour de l'îlot et chercher, la fillette et son père ont disparu. Paniquée, l'esprit de Greta commence à s'embrumer. Où sont-ils ? Elle flippe et dans les méandres de cette peur panique et de cette détresse se mêle des souvenirs et des résurgences de son enfance. 
Le gros point fort de L'île des absents c'est cette descente infernale et ses questions qui fusent dans la tête de Greta. On sent bien qu'elle ne sait plus quoi faire, qu'elle est perdue et qu'à force de ressasser et réfléchir, elle s'épuise. Pour nous, c'est vraiment une histoire de dingue et on imagine toutes les hypothèses les plus effroyables jusqu'à évidemment soupçonner ce père dont on ne sait finalement que peu de choses.

Le roman est court mais cela ne m'a pas empêché de m'attacher à Greta même si j'avoue avoir eu du mal à suivre sa logique et sa manière de faire. Le suspense est brillamment mené et m'a particulièrement surprise car on a des révélations qui m'ont scotché... et plus on avance dans cette ambiance flippante et stressante, plus on découvre de sombres secrets ! Les choses sont loin d'être simples et finalement même si on croit à une banale affaire de vengeance et que l'auteure nous mène sur une piste... il y a tout un iceberg qu'on se prend en pleine face, comme Greta qui va tomber des nues et de haut. A coups de twists renversants, de stress et de tension, à coup de montée d'adrénaline et de sueurs froides, L'île des absents est bien mené côté psychologie des personnages. Certains d'ailleurs sont vraiment tordus... On ne se doute pas une seule minute de ce qui nous attend. 

Au final j'ai passé un excellent moment avec ce thriller, finement dosé et je frôle le coup de coeur tellement j'ai trouvé l'intrigue bien menée et assez subtile. Jusqu'à la fin, l'auteure réussit à nous tenir en haleine grâce notamment à une écriture alerte, à une construction psychologique fouillée, sans nous accabler de longueurs inutiles. L'ambiance du lac et des forêts du Nord est angoissante et réussie. Pour ma part c'est une très bonne surprise!

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr