Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

21 printemps comme un million d'années de Camille Brissot

1
Camille Brissot

Syros Jeunesse
Janvier 2019
224 pages
14,95 euros

Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Deuil, Maladie, Vie

Résumé de l'éditeur : Victor et Juliette. Amis depuis toujours, ils se connaissent par coeur. Elle fait tellement partie de sa vie qu'elle habite presque chez lui, il sait décrypter le moindre de ses éclats d'humeur, bons ou mauvais. Car Juliette est difficile à saisir, toujours en mouvement. Elle est capable de partir seule au bord de l'océan sur un coup de tête, et de revenir comme si de rien n'était, avec ses secrets. Elle vit intensément, sans penser à l'après, et Victor la suit, l'attend, prêt à la rattraper si elle trébuche. Cette histoire, Victor la raconte à une bande de filles très jeunes qui l'écoutent les yeux écarquillés. Elles ont connu Juliette à l'hôpital et veulent tout savoir de celle qui sera à jamais leur héroïne... 

J'attends toujours avec impatience un nouveau de roman de Camille Brissot car je trouve que c'est une excellente auteure, qui aborde des thématiques intéressantes toujours avec pudeur et subtilité, justesse et sensibilité. Je ne savais pas de quoi parlait 21 printemps comme un million d'années mais lorsqu'on entend le titre, cela évoque les romans de la veine de John Green et c'est tout à fait ça. Du reste à la lecture de l'histoire de Juliette et Victor, j'ai pensé à Je veux vivre, un roman sur le même sujet d'une adolescente qui décide de vivre tout ce qu'il y a sur sa liste avant de mourir.

Je ne dirais pas que ce roman parle de la maladie... parce que ce n'est jamais évoqué explicitement. On sent que quelque chose cloche et que Victor parle d'une amie décédée à un groupe de filles à l'hôpital mais on ne détermine jamais vraiment quoi... on le devine. L'auteure parle de la perte d'un être cher, de l'acceptation de poursuivre sa vie sans lui, du deuil mais c'est surtout une formidable et incroyable histoire d'amitié que nous livre Camille Brissot à travers l'histoire de Victor et Juliette. Tellement inséparables que l'une a trouvé une place dans le domicile de l'autre. J'ai beaucoup aimé la justesse de ce récit qui évoque surtout le poids du temps, comment la mort apporte de la valeur à notre temps et de ce que l'on décide d'en faire. Ainsi la question n'est pas : que feriez-vous si vous apprenez qu'il vous restait peu de temps à vivre mais que feriez-vous de ce temps qu'il vous reste ?
Juliette en est un sacré exemple alors que Victor raconte ses rêves, ses espoirs, ses frasques, son goût de la vie et de l'extrême, cette soif d'aventure, d'aller vers l'inconnu, de vivre les choses à fond. Le récit est vivant, fort et empreint d'émotions... et comment continuer à vivre sans cette personne ? Victor raconte et je l'ai beaucoup aimé. C'est un jeune homme mature et intelligent, plein de doutes mais aussi de certitudes.

En bref, un roman lumineux, parfois triste, mais souvent porteur d'espoir, terriblement solaire grâce à des personnages intenses... j'ai aimé que le thème de la maladie ne soit pas traité de manière frontale mais qu'il se devine petit à petit. Une amitié touchante même si le côté exclusif m'a dérangé parfois... ce qui ressort ce n'est pas la mort ni même la manière dont on meurt... ce qui est important c'est le temps passé ensemble et les souvenirs.

Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr