Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Ma fugue dans les arbres de Alexandre Chardin ♥ ♥ ♥

0
Alexandre Chardin

Editions Magnard Jeunesse
Janvier 2019
224 pages
12,90 euros

Roman ados dès 9 ans
Thèmes : Nature, Grandir, Famille

Quatrième de couverture : L'anniversaire de ses onze ans restera longtemps pour Albertine à la fois le plus beau et le pire jour de sa vie. Elle à qui son père a toujours interdit de grimper aux arbres décide d'installer dans le jardin une balançoire, à l'ombre d'un grand chêne. Elle va enfin pouvoir s'élancer vers le ciel, et sans vraiment désobéir ! Mais à peine accrochée, voilà la balançoire coupée, mise à terre par son père. Furieuse, Albertine, monte à la corde laissée pendue, enjambe la première grosse branche, s'élève encore plus haut... et annonce que plus jamais elle ne redescendra ! 

Coup de coeur pour cette sublime histoire écrite avec fougue et tendresse, avec originalité et humour, avec drôlerie et sensibilité... Ma fugue dans les arbres c'est l'histoire de deux enfants, Albertine et Sylvain, gardés par une nounou pas comme les autres, un Nours qui a l'art et la manière de cultiver le potager et de respecter la nature. J'ai adoré ce personnage je dois dire mais j'ai surtout aimé sa relation avec les enfants qu'il garde : amitié, complicité, bêtises et espièglerie... Albertine lui en fait voir de toutes les couleurs, surtout des vertes et des pas mûres. Ainsi le roman commence de manière tout à fait rafraîchissante et originale, une histoire de crime organisé contre les légumes et une confrontation entre Albertine et Nours. C'est drôle, c'est pimpant et j'ai beaucoup ri parce que les répliques d'Albertine sont vraiment irrésistibles. Je me suis beaucoup amusée.
Les enfants voient peu, voire jamais leur père, appelé à l'extérieur pour obligation professionnelle. On comprend vite que leur mère est absente, décédée prématurément et que cela a énormément affecté leur vie de famille et leur relation avec un père qui a peur de manifester ses sentiments mais qui est strict sur beaucoup de choses. On sent que quelque chose cloche... cette histoire d'interdiction de s'approcher des arbres et de la forêt. Leur père a fait couper tous les arbres suite au décès de sa femme. Pourquoi ? Mais les enfants n'osent ni questionner leur père, taciturne et distant, ni s'exprimer de peur de le mettre en colère.

Ainsi on avance dans l'intrigue pleine de suspense, avec ces non-dits qui pèsent sur Albertine et Sylvain et sur ce silence lourd de sens... cette interdiction d'évoquer les arbres. Mais Albertine se pose des questions et c'est l'âge de la rébellion. Elle va avoir 11 ans et a envie de voir son rêve devenir grand : à savoir faire de la balançoire. C'est une aventure au grand air que nous offre Alexandre Chardin puisque que pour son anniversaire, son rêve va être exaucé. Nours installe la balançoire au bout d'une corde qui pend à un arbre de plus de 4 mètres. Mais Albertine sait que son père va faire une crise... et d'ailleurs il commet l'acte le plus cruel et injuste qui soit aux yeux de la jeune fille. Elle se révolte aussitôt et grimpe à l'arbre, menaçant son père de ne jamais redescendre...

On évolue dans une belle aventure humaine, faite de secrets de famille, de moments de complicité et de discussions existentielles. On sait qu'Albertine fait ça pour inciter son père à se confier, à dire la vérité. Elle le met devant le fait accompli et est terriblement courageuse. Les enfants ont une conscience aïgue des choses et leur cacher la vérité n'est jamais conseillé. J'ai trouvé cette histoire belle, touchante, attachante, merveilleusement bien écrit car la tension dramatique et le côté triste de l'histoire côtoient toujours une bonne dose d'humour et d'aventures riches en émotions. J'ai adoré les péripéties d'Albertine et sa découverte de la forêt, des arbres... cette plongée au coeur de la nature est vraiment racontée avec intelligence du coeur et d'esprit. J'ai vraiment été sensible à l'écriture d'Alexandre Chardin et c'est encore plus le coup de coeur car il évoque le monde mystérieux des arbres, avec toute la faune et flore qui y gravite. 

De plus j'ai aimé les thèmes évoqués : le deuil, les secrets, la tristesse, la famille dans un récit touchant et profond qui ne s'adresse pas seulement aux adolescents dès 9 ans. C'est un beau roman d'apprentissage pour grandir, pour apprendre à exprimer son ressenti, pour oser dire nos peurs et notre amour, avec en prime le côté "aventurier" des rebondissements qui arrivent à Albertine en haut du chêne. Une très belle surprise marquée par une chouette écriture.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr