Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Dans la forêt enchantée de Oukybouky - Film d'animation de Rasmus A. Sivertsen - Distribué par Little KMBO ♥ ♥ ♥

0

D'après l'oeuvre originale de Thorbjorn Egner


INTRODUCTION

Après notre coup de coeur pour le film d'animation La chasse à l'ours, nous avons eu la chance de découvrir un autre film d'animation distribué par Little KMBO : Dans la forêt enchantée d'Oukybouky qui cette fois-ci est un long métrage de 72 minutes. Pourquoi être tenté par ce film ? Déjà le titre nous plaisait énormément et on s'attend à vivre de chouettes aventures en compagnie de personnages animaux agréables et rigolos. Puis le thème de la forêt et du moment qu'il y a des animaux de la forêt, c'est encore une fois un carton plein pour mon fils de 4 ans.

Ce qu'il faut savoir c'est que ce film est adapté d'une oeuvre célèbre en Norvège, publiée en 1953, écrite par Thorbjorn Egner, figure emblématique de la littérature jeunesse norvégienne. Il s'agit à la base d'une comédie musicale racontant l'histoire de deux souris et d'un renard au coeur d'une forêt. Ce fut un tel succès que l'histoire a été adapté en pièce de théâtre, film, comédie musicale.

L'HISTOIRE

"Il fait bon vivre dans la forêt de Oukybouky. Pourtant, les souris Lucien et Sam-la-Vadrouille, Maître Lièvre et la famille Écureuil doivent rester prudents car certains voisins ont parfois le ventre creux et les dents longues... Quand Marvin le Renard et Horace le Hérisson tentent de croquer Lucien et sa grand-mère, les habitants de la forêt décident d’agir. Mais comment persuader Marvin et Horace qu’ils devront désormais remplir leurs assiettes avec des noisettes ?"

C'est lors d'une grande assemblée avec la figure de Papa Ours, que les règles de vie de la petite communauté sont votées. Marvin le Renard et Horace le Hérisson doivent respecter le bien-être de chacun, en échange, les animaux de la forêt leur fourniront des baies et d'autres bonnes choses à grignoter...


NOTRE DECOUVERTE DU FILM

Je peux vous dire qu'avec la forêt comme décor d'aventures et les animaux dont l'ours, on partait fort avec Timothée. Dès le premier visionnage, ce fut le coup de coeur familial. Je crois que c'est la gaieté et l'enthousiasme du film qui nous a emporté. Dans la forêt enchantée d'Oukybouky c'est beaucoup d'humour, des histoires tantôt drôles, amusantes et des aventures loufoques qui mettent en scène deux souris : Sam la Vadrouille, sorte de bout-en-train qui joue de la guitare partout où il passe, et Lucien qui croisent le rusé Marvin le Renard. Il se passe tout un tas de choses dans l'univers d'Oukybouky à commencer par la scène dans la boulangerie de Maître Lièvre, les rencontres avec Marvin qui veut dévorer les habitants du coin, le vote à l'assemblée car il faut veiller à la sécurité de tous jusqu'au kidnapping de petit ours par des méchants fermiers. L'histoire est riche en évènements et copieuse en chansons, en péripéties et en dialogues. C'est un film dynamique dans lequel il n'y a aucun temps mort.


Des petites histoires donc, dans une grande et superbe aventure, aux décors colorés et joyeux avec une technique d'animation traditionnelle, des paysages fidèles à l'esprit de la pièce, donc naturels puis surtout des marionnettes en volume comme personnages. Ce qui a énormément plu dans le film c'est aussi le poids de la musique. Nous sommes dans un univers de comédie musicale, c'est festif, joyeux, ça chante, c'est entraînant et toute cette gaieté se ressent dans l'ambiance. On rit, on s'amuse, on sourit, on chante, on danse et on vit les aventures avec les personnages. C'est donc aussi très vivant et cela rappelle parfois Les fables de La Fontaine. 


Les mots de Timothée, 4 ans : En mode totale rigolade!! " Maman c'est trop bien!! Il y a un renard qui veut toujours manger les souris et les animaux. Il est fou ce renard... rires!! C'est rigolo ! Oh chouette j'adore la forêt maman! Regarde, regarde il y a un hérisson... Il a une drôle de tête! Ah tous les animaux se réunissent c'est bien parce que c'est pas bien de manger les animaux. Ca c'est feu rouge !"

LES THEMES ABORDES ET LE DOSSIER PEDAGOGIQUE
  • Le vivre-ensemble, la collectivité : à travers les notions de citoyenneté et de vote démocratique. Les animaux de la forêt vont se réunir autour de l'arbre sous la figure conciliante et apaisante de Papa Ours. Chacun va avoir le droit de voter et d'instaurer des règles de bien vivre en collectivité. Ainsi il sera interdit d'attaquer et de manger son voisin ou tout animal de la forêt. Il est interdit de voler de la nourriture chez son voisin mais on peut se faire inviter.
  • Les animaux de la forêt et leur régime alimentaire : dans le film, les enfants pourront découvrir le renard, la souris, l'ours, le lièvre, le chien, le hérisson. Le dossier pédagogique va encore plus loin en expliquant le régime alimentaire et le mode de vie de chacun. C'est l'occasion d'aborder les notions de chaîne alimentaire mais aussi de prédateurs, la différence entre carnivore/omnivore.
  • La musique et la comédie musicale
  • Les valeurs d'entraide, de solidarité, de respect d'autrui et de tolérance : Marvin le Renard va aider la famille Ours à retrouver et à sauver Petit Ours qui s'est fait kidnapper par de vilains fermiers qui veulent le vendre au plus offrant. En aidant la communauté, il montre qu'on peut lui faire confiance et qu'il a gagné sa place au sein de la forêt.

Le DOSSIER PEDAGOGIQUE disponible sur le site de Little KMBO en téléchargement vous donne des pistes de réflexion sur les animaux de la forêt et leur régime alimentaire (carnivore/ omnivore), sur l'interprétation du film, sur l'histoire de la comédie musicale et de ce genre cinématographique particulier.

IDEES D'ACTIVITES : le food art, le memory des personnages, la recette du pain d'épices, mise en place d'une charte de règles de savoir vivre et lecture des fables de La Fontaine !

CONCLUSION


Pour cette deuxième entrée dans l'univers de la société Little KMBO, je suis tout autant ravie et je continue d'être enchantée. Nous avons été conquis par la poésie, l'ambiance festive, drôle, vibrante, la qualité et l'inventivité des animaux de la forêt d'Oukybouky. On a adoré ce qu'ils vivent qui est fédérateur, avec des paroles pertinentes et intelligentes. C'est une chouette et jolie introduction aux thèmes de la forêt et de ses animaux pour les enfants dès 3 ans. Timothée 4 ans y a été très réceptif, réjoui, enthousiaste et surtout il a beaucoup ri. 
J'ai aimé les décors très colorés, le fait que l'on se sente protégé comme dans un cocon, les couleurs éclatantes et lumineuses, les petites aventures loufoques que vivent les animaux. C'est prenant et plein de suspense. La fin m'a beaucoup ému parce que tout le monde se réunit et fait la fête pour l'anniversaire de Papa Ours. Les dessins plus classiques sont tout aussi attachants et atemporels. 
C'est toujours autant ludique, instructif et je trouve que le thème de la démocratie et du vivre-ensemble est abordé avec finesse et cohérence, avec des mots et des séquences facilement compréhensibles pour les enfants. Je peux vous dire qu'après l'avoir vu une bonne dizaine de fois, on est toujours sous le charme !

Pour en savoir plus, je vous recommande d'aller visiter :
-la fiche spéciale du film regroupant le dossier pédagogique, le dossier de presse et d'autres éléments
Film disponible à l'achat en DVD 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr