Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Cendrillon et moi - La belle-mère parle enfin de Danielle Teller

0
Danielle Teller

Editions Denoël
Traduit de l'anglais par Audrey Coussy
Mars 2019
393 pages
22,90 euros

Roman contemporain

Quatrième de couverture :  C'est la marâtre la plus détestée de l'Histoire, celle dont on parle pour faire peur aux enfants désobéissants. Mais qui savait que la belle-mère de Cendrillon s'appelle en réalité Agnès, qu'elle a passé sa jeunesse à trimer comme bonne à tout faire, qu'elle a dû se battre comme une lionne pour accéder à un monde qui n'est pas le sien, que son époux est alcoolique et que sa belle-fille, petite princesse aux petons si délicats, est en réalité fort capricieuse ? Agnès n'en peut plus des sornettes autour des pantoufles, des princes charmants et des citrouilles.
Elle est bien décidée à rétablir la vérité, quitte à égratigner quelque peu la version officielle. Une réécriture ingénieuse et jubilatoire du célèbre conte, qui réussit l'exploit de nous faire aimer un personnage détesté. 


Cendrillon et moi fut une lecture très particulière et si mes impressions de lecture sont parfois ennuyeuses, et bien je ressors de ce roman, et après réflexion, agréablement conquise. En fait si tout au long de ma lecture j'ai trouvé le rythme mou et lent et que j'étais déçue de ne point retrouver la magie et la féérie d'un Cendrillon version Disney, je me dis que l'interprétation de Danielle Teller est émouvante et réussie, et que c'est un parti pris assez original.

En effet si vous vous attendez à une réécriture de conte dans une ambiance fantasy et magique, pleine d'enchantement et de fée marraine, alors oubliez tout ! Et c'est ce qui m'a surpris car au milieu du roman, je cherchais encore où était la magie. Mais en fait pas du tout ! Cendrillon et moi se place au XIXème siècle dans une bourgade anglaise et l'on va rentrer au coeur de la vie de Agnès, alias la belle-mère de Cendrillon. Son histoire débute très jeune, à la mort de sa mère et alors qu'elle est envoyée comme blanchisseuse dans un manoir de bourgeois. Elle n'a pas une vie très follichonne cette petite et elle en voit de dures. Conditions de vie difficiles, la faim et le froid qui la tenaille, un dur travail, une patronne qui lui fait des misères et peu de fantaisies pour cette enfant qui en grandissant va faire des erreurs et suivre un parcours tout à fait atypique en essayant de saisir les opportunités qui se présentent.

On suit donc Agnès de son enfance aux jours où elle deviendra la belle-mère d'Ella alias Cendrillon. Comment petit à petit, au fur et à mesure des épreuves et de ses expériences, elle en vient à graver les échelons et à se retrouver elle-même maîtresse de maison, femme d'un noble. Puis comment elle fait des choix éducatifs... et tout ceci malgré une ambiance morose et lente est raconté avec une extrême finesse et élégance dans le propos et dans l'écriture. Danielle Teller apporte un éclairage sur chaque élément du conte de Cendrillon et il y aura bien la fée marraine sauf qu'elle n'a pas la même allure !
C'est donc subtil et habile la manière de réécrire le conte et de détourner chaque élément magique en les inscrivant dans un décor et un contexte très réaliste du XIXème siècle. J'ai eu l'impression de lire du Jane Austen et la vie de Agnès m'a rappelé les mésaventures de Tess d'Uberville.

Néanmoins j'ai beaucoup aimé comment l'auteure explique les choix de vie et les réactions de Agnès face à Cendrillon. Pourquoi elle la traite comme ça ? Tout est expliqué de manière cohérente et cela nous rend ce personnage plus humain. D'ailleurs on sait comment ses deux filles sont devenues laides, il y a une raison à tout cela et c'est triste. En bref, j'ai passé un bon moment, et même si au début j'étais refroidie par le manque total de fantasy, j'ai su apprécier le reste et la fin du roman. Au final c'est assez surprenant et l'auteure aura réussi à rendre le personnage d'Agnès extrêmement attachant et humain. On arrive à la comprendre notamment dans sa manière de traiter sa belle-fille, à ressentir de l'empathie pour elle et ses filles. Une réécriture qui dépayse avec une réécriture intelligente, intimiste, sensible, personnelle et très soignée du conte !
 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr