Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Emma à Tokyo de Claire Frossard et Naohiro Ninomiya ♥ ♥ ♥

0
Claire Frossard
Naohiro Ninomiya

Belin Jeunesse
Février 2019
48 pages
13,70 euros

Album Jeunesse dès 4 ans
Thèmes : Voyage, Ville, Tokyo

Quatrième de couverture : Emma veut rentrer à New-York. Mais un ouragan emporte sa montgolfière... jusqu'à Tokyo ! Pars avec elle à la découverte de la fascinante capitale japonaise : plonge dans un bain onsen, goûte des kashiwa-mochi, fais la connaissance de petits fantômes yokai... et fabrique ton koinobori, le cerf-volant en forme de carpe qui célèbre la Fête des enfants !

Après Emma à New York, Emma à Paris et Emma à Rome, voici la 4ème aventure et le 4ème voyage tant attendu d'Emma, notre moinelle globe-trotteuse préférée ! C'est parti pour la fascinante ville de Tokyo qui ne manque pas d'attrait ! 
C'est drôle parce qu'à chaque nouvel album de la série Emma, je suis subjuguée et encore plus étonnée par l'originalité des illustrations ! Emma a quitté New York pour aller vivre à Paris. Puis elle est partie à Rome pour voir son ami Old Joe. Elle a envie de retrouver sa famille et a pris un billet Rome- New-York mais un ouragan a emporté sa montgolfière... jusqu'au Japon, plus précisément la ville de Tokyo !

"Kon'nitchiwa" la salue Madame Maneki-Neko et bienvenue par chez nous. Le chat porte-bonheur propose à Emma de trouver un hôtel pour se reposer car Emma est totalement déboussolée. Mais à peine s'allonge t-elle qu'une bande de petits fantômes yokaïs lui demande de l'aide afin de ne plus hanter les lieux ! Emma va donc découvrir les us et les coutumes de la capitale japonaise jusqu'à trouver une brillante idée pour retourner chez elle. Avec Emma, on va apprendre quelques mots en japonais, plonger dans un bain onsen, goûter des spécialités culinaires et même découvrir ce qu'est un Koinobori, pour la fête japonaise des enfants !


J'aime beaucoup le mélange des deux styles différents qui se complètent harmonieusement dans cet album drôle et craquant : l'illustration et la photographie. Les décors sont de magnifiques photos prises par Naohiro Ninomiya, des prises de vue authentiques qui montrent l'âme et le coeur de Tokyo, dans sa culture et ses traditions. J'aime les visions photographiques qui proposent des prises de vue parfois peu communes, des zooms atypiques, des angles originaux. C'est magique ! Fonctionnant sur le même principe du "voyage- découverte", du parcours "de rues" et des monuments célèbres d'une ville, alternant récit et carnet de route, amitié et aventures, illustrations et photographies, les albums d'Emma sont magnifiques. On a rarement su conjuguer avec talent et harmonie le mariage entre petites illustrations et détails de fiction sur des photographies. Il en ressort à chaque fois une impression d'être dans les lieux, de les ressentir, de les vivre, de se plonger au coeur des paysages, de leur réalité et de faire le voyage aux côtés d'Emma. C'est une idée hyper chouette dont je suis toujours aussi fan et j'ai vraiment hâte de suivre les autres aventures d'Emma. 

Vous l'aurez compris, je suis encore une fois tombée sous le charme de cette moinelle... chaque nouvel album est un plaisir qui associe surprise et découverte de nouveaux lieux croqués avec tendresse et authenticité. 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr