Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

I still see you de Daniel Waters

0
Daniel Waters

Hachette Romans
Traduit de l'anglais par Luc Rigoureau
Avril 2019
373 pages
16,90 euros

Roman Young Adult dès 14 ans
Thèmes : Fantôme, Fantastique, Thriller

Quatrième de couverture : Veronica n'a pas peur des fantômes. Bien sûr, elle préférerait ne pas voir apparaître le spectre d'un jeune homme devant son miroir. Mais elle n'a pas le choix : depuis la Catastrophe, les morts font partie de la vie. Les morts font partie de la vie, pourtant la fille du professeur Bittner ne s'est jamais manifestée à lui. Or il doit l'aider. Il doit lui trouver un corps pour se réincarner. Plus il observe son élève Veronica, plus it est convaincu qu'elle est parfaite pour abriter l'âme de sa fille.

I still see you fut une lecture moyenne en ce sens que j'ai trouvé certains passages longs et que j'aurais aimé que l'auteur nous en donne plus sur son univers, notamment tout le background autour de la Catastrophe. La Catastrophe a causé la mort de millions de personnes, une sorte de grosse rafle mortelle dont les survivants, aujourd'hui peuvent croiser des réminiscences sous la forme de fantômes qui apparaissent sans prévenir ou répètent des actions ou au contraire apparaissent à des moments précis chaque jour...

C'est le cas du père de Veronica qu'elle croise ainsi tous les matins vers 7h assis à la table de la cuisine, journal en main, mug de café à côté. Un peu glauque non ? Pourtant j'ai beaucoup aimé la réflexion que fait l'auteur sur la notion de mort et de deuil lorsque chaque jour, la personne que l'on aime est là devant nous. I still see you nous plonge donc dans un monde atypique et original où la mort est omniprésente et où les défunts côtoient les vivants, sans jamais échanger avec eux. Puis il y a le professeur Bittner qui a perdu sa fille née un 29 février et qui aimerait, tous les 4 ans, la faire ressusciter. 

Veronica va enquêter avec un camarade de classe sur ses apparitions et ses défunts... jusqu'à tomber sur plusieurs affaires de meurtres non élucidées de jeunes adolescentes toutes disparues un 29 février. Un mélange donc de thriller et de fantastique pour un rythme plutôt mou qui ne laisse pas place à l'imagination et où le suspense, pour ma part n'a pas totalement opéré. L'univers est pourtant très prometteur et original mais il aurait fallu approfondir cette histoire de Catastrophe et qu'est ce qui fait que les fantômes apparaissent. Veronica ne m'a pas touché et de manière générale, il n'y a pas un personnage qui m'a particulièrement plu. J'ai lu ce roman avec un certain détachement. 

En bref, le côté policier/enquête est trop redondant et l'emporte sur le côté fantastique qui lui recèle de bonnes idées. Il se dégage de cet univers, un côté fantasmagorique absolument prenant mais qui reste trop en surface. C'est dommage car c'est ce qui a fait que je voulais lire ce titre. Le vrai "méchant" de l'histoire est plutôt quant à lui convaincant et m'a fait flipper mais l'écriture manque vraiment de peps et de rebondissements pour véritablement m'emporter. Un avis partagé donc, à mon grand désarroi mais j'ai tout de même très envie de voir l'adaptation cinématographique.


Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr