Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Lecture VO en cours

Lecture VO en cours

Coup de coeur

Coup de coeur

Lecture en cours

Lecture en cours

Le destin de Linus Hoppe

5
Anne-Laure Bondoux

Bayard Jeunesse
Collection Estampille
Paru en Avril 2001
265 pages
12,20 euros

Roman Junior à partir de 11 ans
Thèmes : SF, Dystopie, Anticipation


Quatrième de couverture :
Linus vit dans un monde parfait. S'il réussit le grand examen, il continuera à vivre paisiblement en sphère 1. S'il échoue, il sera relégué dans une sphère inférieure, loin de ses repères et de sa famille. Mais Linus a-t-il vraiment envie d'une existence toute tracée, sans surprises et sans saveur ?



Linus Hoppe, 14 ans, vit en sphère 1 avec ses parents et sa grande soeur, Mieg, brillante étudiante en architecture. A 14 ans, on devrait penser aux amis, aux copines, aux cours, à tout sauf à son destin. Depuis quelques temps, Linus est irritable et son caractère, auparavant conciliant, devient susceptible, sujet à énervement. C'est que Linus va devoir passer son examen de fin d'année auprès du Grand Ordonnateur. Cet examen est obligatoire pour tous les jeunes de son âge et votre avenir est complètement fondé sur le résultat. En évaluant le QI de chaque candidat, le système vous indique dans quelle sphère vous serez admis pour vivre votre vie d'adulte. Tout est contrôlé par informatique dans une société politique totalitaire qui dicte les règles et vous impose un choix de vie. Mais Linus refuse cet état des choses et pense que chacun a le droit de choisir dans quelle sphère il veut vivre. Avec son ami Chem, il décide de mettre au point une ruse : trafiquer son résultat à l'examen final pour qu'il puisse intégrer la sphère 2 et non la 1...

Le destin de Linus Hoppe, sur fond de SF et de roman initiatique, raconte la remise en question d'un adolescent. Linus ne veut pas vivre en sphère 1 car il ne se sent pas à sa place. En total décalage avec ce qu'on lui demande, il préfère intégrer la sphère 2. Le monde futuriste qu'Anne-Laure Bondoux a inventé accueille quatre sphères : la première est pour les "intelligents", les têtes pensantes, la deuxième est réservée aux classes ouvrières, la troisième pour les "incapables" ou ceux qui ne veulent pas rentrer dans le système et la dernière, considérée comme la pire, est une sphère marginale pour les fous, les "rebus" de la société. Avec une écriture simple et largement accessible aux plus jeunes, Anne-Laure Bondoux réussit à nous livrer une sorte de "Meilleur des mondes" d'Aldous Huxley, avec en prime une tonalité "roman jeunesse" : celle de la leçon de vie, de la remise en cause, du questionnement et de la place de l'individu dans une société. On trouvera aussi une réflexion sur le handicap, le marginalisme de certaines classes sociales et bien sûr le mal être adolescent. Certes, le roman reste sobre, facile à lire mais l'intrigue tisse suffisamment de notions pour que le lecteur se sente intéressé par l'histoire. Je lirais certainement la suite : La seconde vie de Linus Hoppe.



Le site d'Anne-Laure Bondoux ICI
D'autres titres d'Anne-Laure Bondoux sur ce blog : Les larmes de l'assassin, Le temps des miracles
A venir : Pépites

Commentaires

  1. celui-ci fait partie de ceux que je voudrais lire depuis un moment mais j'ai toujours d'autres choses en cours... je crois qu'il attendra encore un peu malgré ton avis positif

    RépondreSupprimer
  2. Un de mes grands classiques : je le ressors toujours quand un enfant a lu quasiment tout le rayon fantastique, et ça marche à tous les coups !

    RépondreSupprimer
  3. Hello!
    J’ai eu envie de lancer une revue virtuelle sur mon blog où tous les blogueurs pourraient mettre leur grain de sel! Pour plus d’infos : http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=773843&pid=21189325
    N’hésite pas à participer et toutes mes excuses pour ce commentaire-pub!

    RépondreSupprimer
  4. je l'ai aimé, décortiqué, comparé et relu toujours et encore pour mon master de recherche sur les dystopies en jeunesse, c'est un très bon souvenir de lecture!

    RépondreSupprimer
  5. Toi qui adore Anne-Laure Bondoux, ton avis ne m'étonne pas ;). Je le note pour plus tard.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr