Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

L'Eternéant - La Trilogie des Illumières

5
Neal Shusterman

Le Masque
Collection MsK

Traduit de l'anglais (Etats Unis) par Alexandre Boldrini et Anne-Judith Descombey
Paru en Janvier 2012
304 pages
17 euros


Roman ados dès 12 ans
Thèmes : Fantastique, Mort, Au-delà


Quatrième de couverture : Nick et Allie ne se connaissent pas. Pourtant, après la collision de leurs deux voitures, c'est ensemble qu'ils se réveillent dans la forêt brumeuse de l'Eternéant. Ensemble qu'ils entament une course effrénée vers la vie, au coeur d'un monde qui va bouleverser tout ce qu'ils croyaient savoir de l'existence. Véritable roman-univers où le fantastique le dispute au suspense, L'Eternéant a déjà conquis de très nombreux lecteurs.
A propos de l'auteur : Né à Brooklyn, Neal Shusterman est l’un des auteurs préférés des adolescents aux Etats-Unis. Son écriture très créative, truffée de mots inventés et de jeux de langue, fait de lui l’un des écrivains les plus singuliers de son domaine, avec des textes toujours forts et originaux qui engangent le lecteur à la réflexion.


Tout commence par un accident de voitures. Dans chacune d'entre elles, se trouvait un adolescent. C'est ainsi que Nick et Allie se rejoignent dans un univers étrangement calme et fluctuant, l'Eternéant : une forêt brumeuse. A mi-chemin entre la vie et la mort, Nick et Allie sont des Vertes-l'âme. L'Eternéant est un monde où se perdent les enfants sur la route de l'au-delà. Ils sont exposés à de nombreux dangers : le McGill, bourreau des Vertes-l'âme, des "sables mouvants" qui emportent les âmes au centre de la Terre. A la fois merveilleux et terrifiant, l'Eternéant est un entre-deux dans lequel Nick et Allie refusent de rester. Malgré les conseils de la reine Mary Tourcéleste, Allie veut à tout prix rencontrer le seul qui pourra les aider à traverser les frontières : le Hanteur. Bravant la mort, armée de courage, Allie veut retrouver sa vie d'avant, quitte à traverser ce territoire étrange et inquiétant...

L'Eternéant est le premier tome de la trilogie des Illumières de Neal Shusterman, qu'on connaît pour son roman Les fragmentés. J'ai beaucoup aimé ce premier tome dont l'univers entre onirisme et fantastique n'est pas sans rappeler les romans de Neil Gaiman. Neal Shusterman développe tout un monde que l'on va découvrir sous les yeux des Vertes-l'âme, des novices en matière de fantôme. Ce monde est peuplé des Illumières, des enfants trépassés et coincés dans les limbes. Mary Tourcéleste, la plus âgée des Illumières est proclamée Reine des Morveux et a élu domicile aux Twin Towers. Condamnés à répéter les mêmes gestes, les mêmes actions, les Illumières oublient leur nom, leur famille et même leur visage. Vivre dans l'Eternéant c'est se retrouver dans un état d'amnésie où tout reste identique au jour de sa mort. L'Eternéant est le reflet d'un monde sans adultes, où les enfants sont en quelque sorte livrés à eux-mêmes, où se créent des bandes de voyous, racketteurs mais tous ont peur du McGill. Dans ce "nulle part", ce néant revisité, le magique côtoie le suspense et l'aventure avec des histoires de "monstre" à faire peur, la figure du Hanteur initiateur des "Arts criminels" autrement dit posséder un vivant, pouvoir déplacer des objets... Mary Tourcéleste, anti-héroïne fera tout pour empêcher Allie et Nick de trouver des réponses à leurs questions légitimes. Elle refuse le changement et se réfugie dans l'illusion que tout est bien dans le meilleur des mondes.

L'Eternéant, fantasmagorie du Pays imaginaire de Peter Pan ?
Neal Shusterman nous propose un roman original qui balaie nos certitudes, invite à une réflexion sur la vie et la mort. L'auteur déploie une plume imaginative, spirituelle, inventeur de mots et de sens comme la gravimmersion : quand une Verte-l'âme reste trop longtemps sur le sol, son âme est aspirée par la terre. Chaque chapitre se termine par un encadré dans lequel le lecteur découvre les principes de l'Eternéant et son fonctionnement. Savoureux mélange de légendes urbaines, de mythologie, aux allures de contes, L'Eternéant promet une série captivante et passionnante.


Un grand merci à Anne et à l'équipe de MsK pour la découverte.



Ce livre rentre dans le Challenge Littérature de Jeunesse/Young Adult,
organisé par Mélo, Nodrey et Hélène.
Vit un conte de fées : 14/24

Commentaires

  1. Eh, pas mal du tout... Et puis si tu dis "Neil Gaiman", évidemment... L'année commence bien, je note !

    RépondreSupprimer
  2. eh voilà encore un que j'ai envie de lire !

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai croisé ce week-end, il me tente beaucoup, il rejoindra ma PAL un de ces jours ;-)

    Encore une fois une magnifique chronique !

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr