Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

La mémoire des couleurs de Stéphane Michaka

0
Stéphane Michaka

Pocket Jeunesse
Novembre 2018
424 pages
17,90 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Anticipation, Identité, Humanité

Quatrième de couverture : Si personne ne nous donne le goût du monde, pourquoi aurions-nous envie de le sauver ? Mauve, un garçon d'une quinzaine d'années, se réveille dans une brocante. Il a perdu la mémoire et ignore comment et pourquoi il s'est retrouvé là. Très vite, il s'aperçoit qu'il peut lire dans les pensées. C'est le début d'un parcours semé d'embûches pour reconstituer son histoire. Tandis que le puzzle s'assemble pièce par pièce, Mauve, au-delà de son incroyable odyssée personnelle, entrevoit l'avenir de l'humanité... et le rôle crucial qu'il va y jouer.

ABANDON!

Je préfère vous le dire de suite, mon avis ne va pas être très intéressant à lire et je m'en excuse d'avance. Il est rare que j'abandonne un roman car je déteste cela et là je pense que je n'étais pas dans l'ambiance pour l'apprécier à sa juste valeur. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'univers de La mémoire des couleurs : roman d'anticipation, dystopie, science-fiction ? un peu de tout en fait et ce mélange m'a dérangé. Mauve, un garçon de 15 ans se réveille dans un lieu et un monde inconnu, une brocante. Il a perdu la mémoire, ne sait pas qui il est, pourquoi il est là et d'où il vient. Il apprend vite qu'il n'est pas le premier à vivre cette situation et se met à la recherche de ses camarades porteurs d'un nom de couleur. J'ai eu beaucoup de mal avec le début de l'histoire. Je n'ai pas adhéré aux décors, à l'univers ni même à éprouver de la sympathie pour le héros. Toutefois au fur et à mesure que l'on avait des réponses à nos questions, j'ai aimé certains passages, certaines idées sur l'utopie, sur l'humanité, sur la quête identitaire. Mais le chemin pour y parvenir était trop peu prenant et addictif pour moi. Je me suis ennuyée malgré ses sursauts d'intérêt. Surtout lorsqu'on comprend qu'en réalité Mauve vient d'une autre planète contrôlée par une entité omnisciente. 

Ce qui m'a gêné en fait dans ma lecture c'est de ne pas adhérer au côté sombre et au côté trop abstrait et philosophique, des couleurs, trop de métaphores existentielles. Pourtant je dois admettre que c'est bien pensé et que l'idée est riche et porteuse de réflexion. Je n'ai pas du tout aimé le personnage d'Anna, que j'ai trouvé froid. Bref je me suis arrêtée vers les pages 170 car je n'étais pas du tout dedans. A retenter dans de meilleures dispositions parce qu'il n'a que de très bons avis et je ne doute pas de son intrigue riche et qualitative.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr