Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Le château de Hurle

4
Diana Wynne Jones

Pocket Jeunesse
Traduit de l'anglais par Anne Crichton
Paru en Janvier 2005
406 pages
7,20 euros


Roman Junior dès 10 ans
Thèmes : Magie, Sorcier, Aventure


Quatrième de couverture : On raconte que le magicien Hurle vole les âmes des jeunes filles et qu'il dévore leur cœur. Alors, quand apparaît, dans les nuages, son immense château noir, la panique s'empare des habitants de la vallée. Seule Sophie, transformée en vieille femme par une sorcière, décide de surmonter sa peur. Son espoir rencontrer le magicien pour être libérée de cette malédiction.


Dans le royaume d'Ingary, dans la ville d'Halle-Neuve, Sophie, jeune fille de 17 ans vit, à la suite du décès de son papa, avec sa belle-mère et ses deux soeurs. Destinée à reprendre la boutique familiale et à mener une existence monotone, à confectionner des chapeaux tandis que ses soeurs sont envoyées en apprentissage. Mais un soir, Sophie rencontre la méchante sorcière du désert qui la transforme en vieille femme. Contrainte de quitter sa famille et sa ville, Sophie tombe par hasard sur le château ambulant du magicien Hurle. Il apparaît de nulle part et Sophie, qui n'a plus rien à perdre pénètre au coeur de ce lieu énigmatique en espérant trouver un moyen de conjurer la malédiction. Le magicien Hurle traîne une réputation dramatique : il séduit les jeunes filles et accapare leur coeur, vole leur âme pour mieux les jeter et briser leur vie. Dans ce château, il y a Calcifer, le démon de feu qui a passé un contrat avec Hurle. Depuis, crachant fumée et stupeur, Calcifer fait voyager le château et lui permet de se déplacer. Sophie promet de délivrer Calcifer du contrat qui le lie à Hurle et décide de s'installer au château afin de rencontrer le terrible Hurle.

Après avoir vu Le Château ambulant, film d'animation d'Hayao Miyazaki, j'ai eu envie de lire le roman fantastique dont il était adapté. Je ne suis pas déçue car Le château de Hurle est un roman drôle, pétillant, où la magie est quotidienne et s'installe au coeur d'un château. Sur des airs de conte de fée mais aussi de références littéraires comme Le magicien d'Oz ou Alice au pays des merveilles, Le château de Hurle est un conte merveilleux qui se termine en une magnifique histoire d'amour. Le parcours de Sophie est semé d'embûches, de tâches ménagères et d'humour, de tâches complexes aussi comme s'initier à la magie, supporter Hurle et rompre le contrat de Calcifer afin de retrouver sa jeunesse perdue! Le lecteur sera enchanté par cet univers bon-enfant où le méchant Hurle s'avère être un filou séducteur irresponsable et immature mais qu'on adore. Le château n'a rien à voir avec un lieu idyllique, c'est surtout une porcherie où saleté, désordre, poussière et ordures font bon ménage. Un conte joyeux et charmant qui est aussi un excellent roman jeunesse de fantasy.


Commentaires

  1. Je ne savais pas que ce livre était de cette auteure. Je ne sais pas si j'aurai l'occasion de le lire, mais en tout cas j'adore le dessin animé de Miyazaki !

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi j'ai lu le livre après avoir vu le film et j'ai adoré les deux. Les deux histoires sont similaires, mais diffèrent par quelques péripéties et personnages.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai un super souvenir du film. Je l'avais vraiment beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
  4. Je me souviens l'avoir lu lors de la sortie du l'adaptation au cinéma. Moi qui suis un grand fan de Miyazaki, j'ai plutôt bien apprécié ce conte, même si je trouve qu'il manquait un peu de maturité (contrairement au film). Mais il est un conte complet plein de détails et d'histoires secondaires, chose très appréciable.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr